প্যাট্রিস ট্যালন এবং টমাস বনি ইয়াই কি আবার গ্লাভস পরবেন?


প্যাট্রিস ট্যালন এবং টমাস বনি ইয়াই কি আবার গ্লাভস পরবেন?

 © Damien Glez

© ড্যামিয়েন গ্লেজ

27 নভেম্বর, 2023 এ প্রকাশিত

পড়া: 2 মিনিট।

Les Béninois qui s’étaient pris à rêver de renouvellement générationnel à l’occasion des élections générales de 2026, vont-ils en être pour leurs frais ? Le chef de l’État était censé clore sa présidence à la fin de তার second quinquennat, tandis que son prédécesseur – pasteur chrétien évangélique pentecôtiste depuis 2012 – semblait occupé à enregistrer des chansons ferventes. Puis, en avril dernier, le bâtonnier Jacques Migan a déclaré que « les Béninois souhaiteraient un troisième mandat » de Patrice Talon. Puis, en octobre, Thomas Boni Yayi fut désigné président des Démocrates à l’issue du premier congrès du parti.

Sur le devant de la scène

Le second ne revient-il dans la lumière politicienne que pour mieux নিবারণ করা les velléités du premier ? Ou à l’inverse, le premier est-il être tenté par le nouveau combat qu’on lui suggère, même si son entourage répète que ce n’est pas le cas ? Toujours est-il qu’en ce début de semaine, les deux hommes occupent entièrement l’échiquier politique du Bénin.


বাকিটা এই বিজ্ঞাপনের পর


Accompagné de son numéro deux, Éric Houndété, থমাস বোনি ইয়াই conduit la délégation du principal parti d’opposition reçu, ce 27 novembre, par le président de la République au palais de la Marina. C’est d’ailleurs l’un des récents courriers de l’ancien chef de l’État à la communauté internationale qui semble avoir suscité la proposition de conclave : Thomas Boni Yayi y dénonçait l’organisation des élections, émettait দেস doutes sur les organes en charge des scrutins et réclamait un audit du fichier électoral avant 2026.

Après avoir lancé son invitation le 23 novembre, প্যাট্রিস টালন a évoqué une réunion sous forme d’échange direct, ব্যতীত la presse. Pour le reste, c’est plus flou. On ne sait pas combien de temps durera la rencontre ni si la présidence accèdera à la volonté exprimée par l’opposition, dans un communiqué, d’évoquer d’autres sujets que ceux soulevés par la lettre de Yayi Boni, notamment « le vote de la loi d’amnistie en faveur des exilés et détenus politiques, l’organisation d’un dialogue politique national » et « l’emploi des jeunes ».

Tout juste peut-on se hasarder à supposer que l’humour pourrait être au rendez-vous. Au vu des nouvelles exigences des Démocrates, un proche du chef de l’État a ironisé : « On vous invite à un mariage et vous voulez établir le মেনু ».

সকাল.

প্রতিদিন সকালে, আফ্রিকান সংবাদের 10 টি মূল তথ্য পান।

Image

এই নিবন্ধটি প্রথম দেখা হয়েছিল https://www.jeuneafrique.com/1508567/politique/patrice-talon-et-thomas-boni-yayi-vont-ils-renfiler-les-gants/


.